LES POSTURES DU PROPHETE

LES POSTURES DU PROPHÈTE

LES POSTURES DES PROPHÈTES



La vie physique est importante pour la santé humaine. Le Salât guérit et régénère les organes de corps mais surtout porte d'immenses récompenses spirituelles.
Le salât est fait en adoptant huit postures particulières du corps (arkaân) et en récitant divers versets coraniques avec chaque posture.
Chaque de ces postures renferme des effets bénéfiques avérés.

POSTURE 1 : « Niyyat »
Le corps est soulagé grâce à la distribution égale du poids sur les deux pieds. Se redresser améliore la posture. L'esprit est amené sur le contrôle de l'intellect. La vue est aiguisée en se concentrant sur le sol où la tête sera posée en prosternation. Les muscles de la partie inférieure et supérieure du dos sont détendus. Les centres supérieurs et inférieurs du cerveau sont unis pour former l'unité de l'intention.
POSTURE 2 : « Qiyam »
Le Qiyam augmente la concentration, produit davantage de détente des jambes et du dos, génère des sentiments d'humilité, de modestie et de piété. Dans les récitations des versets, sont prononcés pratiquement tous les sons de la langue arabe, stimulant ainsi la dispersion des 99 noms divins à des échelons parfaitement contrôlés dans tout le corps, l'esprit et l'âme. Les vibrations profondes des voyelles longues â , î , û stimulent le cœur, la thyroïde, la glande pinéale, la glande pituitaire, les glandes surrénales et les poumons, les purifiants et les élevant.

POSTURE 3 : « Ruku »
Cette position étire complètement les muscles de la partie inférieure du dos, des cuisses et des oreilles ; Le sang est pompé dans la partie supérieure du torse. Tonifie les muscles de l'estomac, de l'abdomen et des reins. Avec le temps, cette position améliore la personnalité, générant la gentillesse et l'harmonie intérieure.

POSTURE 4 : « Quma »
A cet instant le sang frais monté dans le torse pendant la position précédente
( Ruku) revient à son état initial, emportant les toxines, les corps se détend et se libère des tensions.
POSTURE 5 : « Sajdah»
Cette position est capitale. L'angle droit formé par les genoux permet aux muscles de l'estomac de se développer et empêcher la mollesse du milieu du corps. Elle augmente le flux sanguin vers les régions supérieures du corps, spécialement la tête ( y compris les yeux, les oreilles et le nez) et les poumons, laisse le sang nettoyer les toxines mentales. Maintient la position correcte du fœtus chez la femme enceinte. Diminue l'hypertension. Augmente l'élasticité des articulations. Anéantit l'égoïsme et la vanité. Amplifie la patience et la confiance en DIEU. Augmente les stations spirituelles et produit une énergie psychique élevée dans tout le corps. Cette position de soumission suprême et d'humilité est l'essence de l'adoration.

POSTURE 6 : « Sajdah»
Pour les hommes, la plante du pied droit est repliée et le poids de la jambe et d'une partie du corps reposent sur le talon. Cela aide à la désintoxication du foie et stimule l'action péristaltique du gros intestin.
Les femmes gardent les deux pieds sous leur corps, plante des pieds tournés vers le haut. Le corps parvient à une détente encore plus profonde et la position aide la digestion en faisant descendre le contenu de l'estomac.

POSTURE 7: « Sajdah»
La répétition de la prosternation profonde à quelques secondes d'intervalle nettoie les systèmes respiratoires, circulatoires et nerveux. Donne la sensation de légèreté du corps et de bonheur émotionnel. Une oxygénation de tout le corps est opérée de même qu'un équilibre des systèmes nerveux sympathique et parasympathique.

POSTURE 8
C'est la répétition de la position 6. Ici le foie est désintoxiqué, l'action péristaltique du gros intestin stimulée au plus haut point

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×